Le papier journal peut-il recycler le Web ?

Publié le par Sophie

Coup sur coup, deux Ovni, (ben oui, quoi des journaux en papier !), naissent parce qu’Internet existe. L’un, gratuit, est la version papier du site Femininbio.com, le second, est Vendredi, le nouvel hebdomadaire qui propose une sélection des meilleures infos du Net.

Je ramasserais sans doute le premier lorsque j’irai faire mes courses dans le Biocoop en bas de chez moi, mais je savourerai, sans hésitation et avec gourmandise, le second, le vendredi comme son titre l’indique. En effet, depuis que les grands médias ont migré sur le Web  j’ai tendance à privilégier l’écran qui fait cligner des yeux  au papier imprimé qui tache les doigts. Sauf le mercredi quand j’achète le Canard enchainé qui, lui, résiste à la mise en ligne de ses indiscrétions. Et voilà que me prend l’envie de dépenser 1,50€, cette fois pour un journal qui glane l’information produite par les internautes de la blogosphère et autres nids à buzz.

Oui, ne serait-ce pas un acte de résistance ? Certes un peu désuet. Mais, j’avoue, je suis démasquée,   j’aime beaucoup l’idée qu’un journal vendu en kiosque propose sa propre sélection d’une actualité  vu du Net au-delà des potins sur le présumé père du bébé de qui vous savez.

 Alors que des journalistes de renom  se  triturent les méninges pour monter des modèles économiques viables à la création de sites d’information ex-nihilo, je me réjouis qu’un Jacques Rosselin ait le culot, 20 ans après avoir créé,  Courrier International, de proposer une approche journalistique de l’expression citoyenne du Web.

 Et voilà, que l’information née hors des médias traditionnels, se matérialise ! Juste consécration sur texte imprimé d’une autre parole. Cela me donne donc l’espoir sur la survie de notre métier et sa capacité de résilience comme dirait le psychiatre Boris Cyrulnik.  Internet contribue à l’érosion de notre profession, mais ce n’est pas une fatalité. Tout se recycle, le papier du journal et même le métier de journaliste.      Sophie


http://www.vendredi.info
 
http://www.femininbio.com

Publié dans Presspective

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ddx 28/10/2008 12:31

Je dois avouer que je suis assez intéressé par le concept de Vendredi, mais j'ai peur qu'il trouve rapidement ses limites. Les infos web, très décriées, sont pourtant déjà allègrement « repompées » et « papier-formées » par les canaux classiques, ce qui fait que Vendredi aura, certes, un parti pris très original, mais devra tout de même partager ses gros titres avec plusieurs ténors (dont Le Parisien/Aujourd’hui qui est devenu le maestro des appropriations de buzz).