Contamination avérée chez des journalistes.

Publié le par Sabine Ganansia/La Rédac Nomade


Sensibilisée dès le début de l’annonce de risque de pandémie de la grippe, car mon conjoint était à New York, j’ai suivi de très près les informations sur cette grippe A H1N1... De plus en plus en colère contre les journalistes. Et ce matin, c’est l’info qui fait déborder le vase : on nous répète depuis trois jours que des contrôles sont faits à la sortie des avions en provenance du Mexique et des Etats-Unis… C’est archi faux ! Mon conjoint n’a eu ni contrôle, ni information, pas même un relevé d’adresse… Des interviews radios, des reportages TV le montrent.
Alors comment des journalistes peuvent-ils encore colporter ces mensonges, notamment sur les ondes ?  Idem pour les cellules de crise vers lesquelles est orienté le public. Les journalistes les ont-elles appelées? Il y a trois jours, celle du Quai d’Orsay a reconnu le manque d’information et m’a orientée vers celle du ministère de la santé. Après m’avoir répété trois fois de ne pas m’inquiéter, une femme m’a assuré qu’une prise de sang à l’arrivée de mon conjoint nous  permettrait de savoir s’il risquait de contaminer notre très jeune enfant… Info vérifiée et archi fausse, même dangereuse. 
 
Le rôle des journalistes est primordial dans cette crise. Que l’information officielle soit tronquée (au bas mot !) pour être rassurante c’est une chose. Mais que les journalistes reprennent texto ces informations trompeuses, c’est continuer à jeter le discrédit sur une profession qui n’en n’a vraiment pas besoin ! Nous ne sommes pas les relais de la parole officielle.

Publié dans Médias Débats

Commenter cet article

Yann 01/05/2009 22:17

Ce n'est pas non plus le rôle de la presse d'etre rassurante. D'ailleurs plus on veut rassurer, plus les gens imaginent des faits graves cachés. C'est un peu le syndrôme Tchernobyl (dont la propagande "rassurante" est restée ancrée dans les esprits). Ce n'est pas à la presse de gérer les hystéries collectives éventuelles. chacun son boulot! L'appel à la responsabilité (reproche qui lui est fait fréquemment), est souvent un appel à se taire. Son rôle est de dire les faits, sans ménagement. Ca ne la dispense pas de se poser des questions éthiques : faut il répéter texto les communiqués d Al quaida jusqu'à devenir son porte-parole par exemple ? Dosage, calcul... ne font souvent qu'encourager les rumeurs les plus folles. D'ailleurs il n'aura pas fallu longtemps pour voir fleurir, autour de la grippe A, une collection de théories du complot : une tentative d'assassinat d'Obama, un complot de la CIA, un moyen d'enrayer la surpopulation, le vol du virus dans un labo, une énième intervention des illuminati, etc... je pense qu'il ne faudra pas attendre longtemps non plus avant qu'on cite les juifs, les francs maçons, les extraterrestres. Tous les conspirationnistes habituels ont déjà commencé à élaborer des théories fumeuses. C'est "la foire aux illuminés" pour reprendre le titre du bouquin de Taguieff !