'Data journalisme' au menu de La Cantine

Publié le par Pierre

A La Cantine, centre très dynamique dédié aux réseaux collaboratifs sous toutes leurs formes, l'une des dernières journées-conférences, baptisée Hack The Press, concernait le "Data Journalisme". Ma première réaction a été: "encore un concept américain fumeux, cette fois appliqué à la presse, bof". Mais la curiosité a été la plus forte, d'autant qu'il y avait une table ronde animée par le directeur de la stratégie de l'AFP rassemblant quelques "datajournalistes" français ayant travaillé pour les sites d'Alternative Eco, Slate.fr, Le Monde, RFI...

Arrivé les mains dans les poches, j'ai d'emblée été surpris de l'affluence dans ce loft-bureaux au coeur du Silicon Sentier. Le data journalisme, c'est hype. Ambiance de conférence de presse high tech, avec mini-caméras, enregistreurs tendus à bout de bras, journalistes assis par terre leur ordi à la pomme sur les genoux, et plusieurs écrans de retransmission directe dans la salle. Je trouve une dernière place au deuxième rang, juste derrière Sabine, la bloggeuse live d'Owni (agence de presse spécialisée, co-organisatrice de l'événement) et un confrère, grand preneur de notes. Après une introduction toute en perspectives d'Eric Scherer, le type de l'AFP, les intervenants - souvent en binômes- se présentent puis détaillent à tour à tour leur applis de data journalisme. Je remarque que trois d'entre eux tirent leur connaissance de cette nouvelle spécialité d'un stage longue durée dans des universités américaines, où ils ont bénéficié de cours technologiques, apprenant même le développement Flash. High level donc.

Bon, je vous résume le truc : le data journalism ou journalisme de données, est un mélange de journalisme multimédia - il se destine exclusivement à une publication web/mobile - d'animations graphiques, et d'analyse statistiques. Eric Scherer emploie même l'expression de "Journalisme augmenté", comme les spécialistes de la high tech parlent de réalité augmentée. Les habituels tableaux, cartes et graphiques qui illustrent les enquètes prennent une autre dimension : les infos s'animent au passage de la souris ou s'habillent d'une forme nouvelle.
Trois exemples ont été détaillé :
- une carte animée du chômage en France pour Le Monde, permettant de voir immédiatement les évolutions au fil des ans, et dans tous les départements, commentaires à la clé.

- une fausse page FaceBook, plus vraie que nature, pour Slate.fr, permettant de suivre tous les rebondissements de l'affaire Woerth-Bettencourt

- une cartographie en toile d'araignée pour Alternatives Economiques, appelée Les cumulards du CAC 40, où l'on découvre en un clin d'oeil les liens redondants entre les administrateurs des plus grandes entreprises françaises.

Les plus : le "DJ" est un journalisme créatif presque 3D, multiplateformes, qui offre de bonnes pistes intéressant les rédac chefs, car ces réalisations boostent souvent l'audience du site du journal. Les lecteurs apprécient de comprendre en un clin d'oeil des données souvent complexes

Les moins : demande un travail assez conséquent avec un développeur (Flash, HTML 5, java...), et pour l'instant pas rémunéré à la juste valeur. Ex: la carte animée du chomage a demandé 6 jours de développement et 3 jours de rédaction/enquète, payés 3000 €.


Pour en savoir plus : la page de cette journée, avec les trois applications décrites et la vidéo montrant l'équipe gagnante de la "battle", le concours live organisé pour l'événement : www.hackthepress.net.

Publié dans Presspective

Commenter cet article

pierrot technomade 17/03/2013 19:30


Ici Pierrot, philosophe-technomade du Québec
 
Bravo pour ce blogue
 passionné d’art de vivre
 par le nomadisme journalistique:)))
 
Dans le cadre
 de mon vagabondage philosophique
 et numérique,
 
permettez-moi de vous faire découvrir
 un conteur international du Québec
 Simon Gauthier,
 fascinant poète-passeur
 de la scène
 
peut-être aurez-vous l’occasion
 d’assister à sa prestation
 
PARIS
 
SIMON GAUTHIER
 CONTEUR INTERNATIONAL DU QUEBEC
 SPECTACLE « LE VAGABOND CELESTE »
 
25 MAI 2013,
 21 H À 22H 30
 LE PETIT NEY
 10 AVENUE PORTE-MONTMARTRE
 
PARIS
 
——-
 
puis-je aussi me permettre de vous partager
 son courriel du 1ER MARS 2013
 
——–
 
Allo Pierrot, je suis en France.
 Je rentre demain au Québec.
 
Il fait froid et humide partout, même dans les lieux publics. Il fait gris et un brin de soleil redonnerait du tonus à tout le monde!
 
Je voulais te dire que j’ai raconté (ou plutôt) le vagabond céleste est passé et a été entendu
 à Quévin (près de LOrient en Bretagne)
 Il a été entendu à la prison de Béthune (Nord de la France) et pas un prisonnier ne s’est levé durant le spectacle (comme il est de coutume) les
 gardiens mon dit que c’est la première fois qu’ils voyaient ca!)
 
et le Vagabond à passé à Lille avec son et éclairage, 3 rappels!
 Les gens sont restés longtemps
 et plusieurs larmes d’espoir brillaient dans le noir.
 
Plusieurs messages me sont parvenus pour te dire merci!
 Merci!
 Merci!
 ++++
 
Autrement la tournée me rentre dans le corps. Un bon brin de fatigue et de
 grippe à la gorge.
 De bonnes tisanes et des amis pour guérir
 +
 
+++
 J’espère que tu vas bien et que ton travail de vulgarisateur âme, société,
 gens et pays oeuvre d’art
 va bien!
 
On se voit sous-peu
 en mars, si la vie le veut!
 pour aller plus loin!
 
Bonne journée
 Simon :+)
 
—–
 
REPONSE DE PIERROT
 A SIMON GAUTHIER
 CONTEUR INTERNATIONAL DU QUEBEC
 
Cher Simon
 
Je te prédis un succès international
 parce que tu es un poète-passeur:)))
 
Bravo Simon
 longue vie à ta vie d’artiste
 et de conteur international
 
——-
 
Puis-je conclure avec cette danse philosophique des mots chanté par Simon Gauthier à la toute fin de son spectacle LE VAGABOND CELESTE,qui sera présenté à Paris le 25 mai 2013.
 
DANS LA BEAUTE DU MONDE
 
dans la beauté du monde
 dans la beauté du monde
 je marcherai
 
deux âmes sioux m’inondent
 deux âmes sioux m’inondent
 
dans votre beauté du monde
 France et Jean-René
 je marcherai
 
suis devenu
 
un arbre qui marche
 parce qu’il relève ses racines
 
un doux vieillard
 qui le soir délasse ses bottines
 
une belle jeune fille
 qui r’trousse sa jupe
 parce qu’elle dessine
 
le bout d’ses doigts
 dans la rivière
 
dejà fini
 l’été d’hier
 
reste le canot de Jean-René
 les fruits de France et sa bonté
 
sur leur galerie
 de Notre-Dame de Montaubant
 
je me prépare pour l’hiver
 tel un enfant
 
car mes deux ames sioux
 ont fait de moi
 un arbre-fou
 
comme le canot de Jean-René
 sur la rivière Batiscan
 
comme les fruits de sa belle France
 de Notre-Dame de Montauban
 
je traverserai
 l’éternité
 en marchant
 la neige et le vent
 
Pierrot
 vagabond céleste
 
—–
 
http://www.simongauthier.com
 
sur google,
 simon gauthier, conteur du Québec, video vagabond celeste
 
http://www.enracontantpierrot.blogspot.com
 http://www.reveursequitables.com
 
Longue vie à cette passion des autres par votre créativité
 nomade et journalistique:)))
 
Pierrot
 philosophe-technomade du Québec